Videz vos caches !

Nous les utilisons au quotidien, en naviguant sur le net près de trois heures par jour. Mais rares sont ceux qui sont capables d’expliquer ce que dissimulent les énigmatiques « caches ». Serveur ou client, Buxum vous explique ce que sont ces fichiers mystérieux qui nous embêtent parfois tant.

Ils sont partout, dissimulés dans les moindres recoins du web : les caches serveur et client permettent d’accéder à nos sites favoris toujours plus vite. Comment ?! Puisque qu’un exemple, en la matière, vaut certainement mille mots, convoquons un cas pratique.

Quand on surfe sur un navigateur, il nous conduit à une url, qui réclame au serveur sur lequel est hébergé le site un fichier HTML. Ce dernier contient toutes les ressources nécessaires à la création de la page web attendue : or, les charger prend du temps. Les caches conservent donc en mémoire ces ressources pour réduire la durée du temps de chargement de la page à la seconde consultation. En clair, un cache est une bonne planque (dans la machine de l’utilisateur dans le cas des caches client, sur le serveur d’hébergement du site dans celui des caches serveur) où les données sont stockées afin de fournir les informations plus rapidement la prochaine fois qu’elles sont demandées. Simple comme bonjour, non ?

Maintenant qu’il semble absolument évident au commun des internautes que les caches sont autant de clichés qui conservent en mémoire les données de navigation, allons distinguer ce que nos web developers appellent caches client et caches serveur (en vérité, ils le disent évidemment en anglais, « browser » et « server caches »). Les caches serveur sont souvent la cause de toutes les frustrations liées aux mises à jour de sites. Là encore, un exemple : les clients demandent sans cesse changements et modifications, que nous apportons toujours dans des délais défiants toute concurrence. Ravi de notre réactivité, ils ouvrent leur site… Et rien n’a changé.  La faute au cache serveur.

Si vous attendez patiemment, les modifications finiront par s’afficher, car le serveur efface les informations mises en cache à intervalles réguliers. Pour éviter à nos clients de subir le bon vouloir des caches serveur, nous en faisons notre affaire en vidant les caches dans les systèmes de gestion de contenu (CMS). Dès lors, le serveur est averti et réclame les derniers fichiers, dans lesquels on peut voir les modifications apportées. Mais parfois, c’est au tour des caches client de faire des leurs : ils s’appliquent, quant à eux, aux browsers, et évitent les allers-retours entre le navigateur et le serveur d’hébergement du site. Et, pour le coup, c’est à vous de bosser un peu.

 

Pour celui qui crée son site web, les caches vont permettre d’optimiser la vitesse de chargement de la plate-forme. D’une part, cela a un impact direct sur le référencement naturel du site. D’autre part, cela améliore incontestablement l’expérience utilisateur, la fameuse UX recherchée par tous les webdesigners de la place.

 

 

Voilà pourquoi, de temps en temps, et en particulier quand on refait un site avec une agence bien sous tous rapports, il faut absolument vider ses caches. Trois clics suffisent pour remettre à zéro la mémoire de son navigateur. Parce que quand une modification ne s’affiche pas, quand un client réclame, dans plus de 50% des cas, c’est à cause de ces vilains caches. Ne soyez donc plus étonné quand on vous posera la sacro-sainte question « Avez-vous vidé vos caches ? », et faites-le !

COMMENT VIDER SES CACHES CLIENT ?

Sur Mac

Firefox

  1. Cliquez sur l’icône du hamburger dans l’angle supérieur droit, puis sur Préférences.
  2. Sélectionnez Vie privée & sécurité sur la barre latérale gauche.
  3. Faites défiler jusqu’à Cookies et données de sites.
  4.  Cliquez sur  Effacer les données.
  5. Sélectionnez Contenu web en cache.
  6.  Cliquez sur  Effacer.

 

Chrome

  1. Cliquez sur l’onglet Chrome.
  2. Choisissez Effacer les données de navigation.
  3. Désélectionnez tout, sauf Images et fichiers en cache.
  4. Cliquez sur le bouton Effacer les données.

 

Safari

  1. Dans le menu situé en haut, sélectionnez Safari.
  2. Cliquez sur Préférences.
  3. Choisissez l’onglet Avancées.
  4. Activez l’option Afficher le menu Développement dans la barre de menus.
  5. Cliquez alors sur Développement dans la barre de menus.
  6. Sélectionnez Vider les caches.

Sur PC

Internet Explorer

  1. Dans le menu Outil, cliquez sur Options Internet.
  2. Dans l’onglet Général, sélectionnez Supprimer l’historique de navigation.
  3. Cliquez sur Supprimer.
  4. Sélectionnez Fichiers de sites Web temporaires.
  5. Cliquez sur Supprimer.

 

Firefox

  1. Dans le menu Outil, cliquez sur Options.
  2. Sélectionnez l’onglet Avancé puis Réseau.
  3. Dans l’encart Contenu web en cache, cliquez sur Vider maintenant.

 

Chrome

  1. Dans le menu Outil, cliquez sur Paramètres.
  2. Cliquez sur Afficher les paramètres avancés.
  3. Dans l’encart Confidentialité, cliquez sur Effacer les donner de navigation.
  4. Désélectionnez tout, sauf Images et fichiers en cache.
  5. Cliquez sur Effacer les données de navigation.