Meilleur de la Pub: on a conclu!

Mardi soir, le Meilleur de la Pub a récompensé avec ses fameux Cubes les publicités et communications marquantes de l’année écoulée. On est venu, on a vu, et on a conclu.

Le rendez-vous annuel de la publicité suisse s’est tenu mardi 21 mai à Lausanne, au musée Olympique. Huit Cubes ont salué les travaux d’autant d’agences réalisés pendant l’année écoulée. Parmi les 200 professionnels présents, Buxum, qui concourrait dans la catégorie Evénement, Buzz, Guérilla urbaine avec la campagne #GEroulelerger réalisée pour Catch a Car en août dernier. Avec l’audace qu’on nous connaît, mais sans prétention aucune.

« Ils ont fait voler une voiture »

Grâce à une campagne de guérilla urbaine et un happening planant, nous avons permis à Catch a Car, premier et seul car-sharing en libre-service de Suisse, de développer sa notoriété.

Dans la nuit du 26 au 27 août dernier, 2500 ballons biodégradables estampillés Catch a Car et dévoilant le hashtag #GErouleleger ont envahi Genève. Accrochés avec un flyer sur les véhicules garés dans 7 quartiers du centre pendant la nuit, ils donnaient rendez-vous aux Genevois dès le lendemain, 17 heures, à la Terrasse des Lavandières pour un afterwork mystérieux. Des opérations plus traditionnelles (flyering, sponsoring, cinéma, médias sociaux…) annonçaient également l’événement.

Le lendemain, à l’occasion de l’afterwork qui constituait le point d’orgue de l’opération de guérilla urbaine, l’ensemble de l’équipe était sur le tarmac. C’est là, à La Barje, que Buxum a fait décoller une voiture Catch a Car. Le happening a surpris les Genevois, venus nombreux témoigner leur intérêt pour le car-sharing.

Aux yeux du jury, envoyer en l’air une voiture estampillé Catch a Car a eu assez de culot et d’impact pour emporter un Cube: « Quand même, vous avez fait voler une voiture », nous a félicité Gérald Le Meur, membre du jury.

Une joie pour les collaborateurs qui trouvent là une raison de plus d’avoir fait quelques nuits blanches, une surprise pour l’agence qui n’avait pas l’orgueil de penser gagner, et une fierté pour toute l’équipe, qui a célébré son prix dès le lendemain matin, avec un petit-déjeuner croissants-champagne.